AMG fête ses 55 ans au festival de vitesse Goodwood.

Baptême de piste pour la Mercedes-AMG ONE 

AMG ne pouvait rêver meilleur endroit pour fêter ses 55 ans. Le Goodwood Festival of Speed est le temple des sports mécaniques. Dans cet environnement typiquement « british », on célèbre chaque année au mois de juin l’histoire des voitures de course et les dernières avancées technologiques. C’est le rendez-vous des amateurs, des constructeurs, des pilotes et de tous les passionnés de vitesse. Il n’y a qu’au Royaume-Uni que l’on puisse voir une telle ferveur et un amour sincère pour les autos les plus rapides du monde. Mercedes-Benz a choisi Goodwood pour présenter le Mercedes-AMG ONE, qui développe 1 000 ch (746 kW) grâce à son moteur hybride V6 de 1,6 litre à turbocompresseur. Jamais une voiture de série n’avait affiché de telles performances combinées à un bilan environnemental exemplaire. Cette « Formule 1 des routes » est le fruit d’un long travail. Son moteur hybride E PERFORMANCE a été conçu en étroite collaboration avec les experts de Mercedes-AMG High Performance Powertrains basés à Brixworth. La puissance en cycle mixte, qui atteint 1 063 ch (793 kW), est générée par un moteur à combustion et quatre moteurs électriques. Quelle émotion pour les spectateurs d’assister au baptême de piste de cette Mercedes-AMG ONE dotée d’un châssis en fibre de carbone. Une façon d’honorer les équipes allemandes et anglaises qui ont mis en point cet hypercar au style époustouflant en matière d’aérodynamique et d’efficacité énergétique.

AMG fête ses 55 ans au festival de vitesse Goodwood.

VISION EQXX, de Stuttgart à…Goodwood

Ensuite, le public a eu un deuxième choc visuel durant ce week-end anniversaire en découvrant la voiture électrique de tous les records, avec sa ligne profilée et son bilan environnemental bouleversant aujourd’hui la mobilité sans émission. Avant d’arriver au Festival de vitesse de Goodwood, le concept car VISION EQXX avait parcouru 1 202 km avec une seule charge de batterie depuis Stuttgart jusqu’au circuit de Silverstone, puis avait fait un crochet par Brixworth, le siège de Mercedes-AMG High Performance Powertrains. Durant ce long voyage, VISION EQXX a atteint une consommation moyenne de 8,3 kWh/100 km dans un trafic dense et sous des températures estivales. À Silverstone, le pilote néerlandais Nyck de Vries de l’équipe Formule E de Mercedes-EQ, a effectué des tours de piste et a pu constater ses extraordinaires capacités dynamiques, ainsi que sa faible empreinte écologique. Développé en moins de deux ans, VISION EQXX avait déjà réalisé une première mondiale en avril dernier en parcourant 1 008 km de Sindelfingen à Cassis sur la Côte d’Azur, avec une consommation d’énergie de 8,7 kWh/100 km et une autonomie restante à l’arrivée d’environ 140 km. 

AMG fête ses 55 ans au festival de vitesse Goodwood.

Vision AMG, GT AMG, GT Track Series et les légendes du « Classic » 

À Goodwood, le passé, le présent et l’avenir cohabitent dans un même espace-temps. Mercedes-Benz a choisi d’y dévoiler l’étude de design Vision AMG, qui préfigure la plateforme dédiée AMG.EA. En cours de développement à Affalterbach, cette étude examine ce que seront les modèles performants entièrement électriques du futur. Son design sportif high-tech sans aucune couture lui donne un caractère avant-gardiste et sa configuration quatre portes montre la voie vers une nouvelle génération de voiture de sport, à la fois électrique et fonctionnelle. Dans le cadre des festivités du 55e anniversaire, AMG a ravi les fans de sportivité avec deux nouveautés. Le GT 63 S E PERFORMANCE, capable d’effectuer une course de côte en mode entièrement électrique. Son moteur utilise une batterie haute performance sur l’essieu arrière, qui fournit une puissance hybride « toujours disponible » à son V8 de 843 ch et de 1 400 Nm. Et aussi le modèle ultra-exclusif AMG GT Track Series, la voiture la plus extrême jamais produite par la division Customer Racing d’AMG, qui s’appuie sur son expérience dans les courses GT3 et GT4. Autre surprise, une voiture de développement camouflée a attiré la curiosité des spectateurs. Il s’agissait d’un tout nouveau produit AMG basé sur la nouvelle plateforme de la Classe C et doté de la prochaine étape de propulsion hybride E PERFORMANCE. Mais à Goodwood, les légendes de Mercedes-Benz Classic étaient dans leur environnement naturel. Une 300 SL Roadster (W 198) et une Mercedes-AMG SL (série 232) retraçaient les 70 ans du célèbre sigle « SL ». On pouvait également admirer un CL 55 AMG « F1 Limited Edition », la voiture de course 300 SLR « 704 » (W 196 S), une Sauber-Mercedes C9 Group C ou encore une voiture du DTM, la 190 E 2.5-16 Evolution (W 201).